Terre Originelle

 

Révéler la Paix et entrer dans le service au Vivant

Terre Originelle s’adresse à tout être qui éprouve la nécessité d’une spiritualité incarnée permettant de relever les grands défis de la crise évolutive que l’humanité traverse. Une spiritualité engagée qui désaltère le Coeur et l’Âme.

Nous vivons dans un monde où les relations avec Soi, avec l’Autre, avec l’Animal, la Terre et le Sacré ont été brisées. Les systèmes sociétaux de discrimination, de domination et d’exploitation généralisés sont la norme ainsi que toute la violence qui les accompagne.

Ils émanent de notre propre système identitaire anthropocentré : ensemble de croyances issues de nos blessures profondes, de notre imprégnation culturelle et protégées par les multiples personnages de l’ego auxquelles nous nous sommes identifiées.

Oeuvrer dans le monde pour l’avènement d’une nouvelle terre, où règne la Paix, l’Amour, la Compassion, l’Harmonie, la Joie et la Justice pour tous (humains et non humains), est honorable et impératif en ces temps de grande transition évolutive.

Cet ouvrage ne peut cependant faire l’impasse d’un autre, qui est le point d’origine de toute action réellement porteuse d’évolution : réparer ces relations brisées en nous.

C’est-à-dire trouver en Soi cette Terre Originelle où règne PAIX, AMOUR, COMPASSION, HARMONIE, JOIE et JUSTICE et agir dans le monde à partir de là.

C’est se désidentifier de nos systèmes d’oppression internes et externes.
C’est se réconcilier intérieurement, prendre soin de toutes les parts de soi et redevenir UN, entier.
C’est révéler sa Raison d’Être, socle indéfectible et boussole infaillible de nos actions dans le monde.
C’est entrer dans l’intimité du silence intérieur, se laisser imbiber de cette Paix et de cet Amour universel et renaître à Soi.

Enfin, dans la Joie de cette renaissance, c’est agir dans le monde au service du Vivant.

La raison d’être de Terre Originelle et des retraites proposées est de révéler cette Paix, cet Amour inconditionnel, socle du service au Vivant.


Dans la JOIE de la Rencontre,
Grégory W.

X