Le petit enfant “travaille-t-il sur soi” ?
L’oiseau “travaille-t-il sur soi” ?
La rivière “travaille-t-elle sur soi” ?

C’est le mental de l’humain qui crée le concept de “travail sur soi” avec tout ce que cela incombe comme pénibilité.

Mais qui a besoin de “travailler sur soi” ?

La réponse est déroutante et salvatrice :

Le MENTAL et le sens de l’ego !

Es-tu le mental ?
Es-tu le sens de l’ego ?

Non…

Alors cesse de lui donner la belle place qui lui permet de continuer de faire exister l’identité séparée “moi/je” 😉

Car tant que “je” travaille sur moi, “je” existe.

Tant que “je” existe, pas de place pour le VIVANT.

Redevenir le petit enfant,
Redevenir l’oiseau,
Redevenir la rivière…

Share This
X