Qu’aujourd’hui, soit une ode à la lenteur.

Comment être saisi par la VIE si l’on court toujours ? Si l’on chevauche le mental à 100 km/heure ?

Ralentir… Le sens de l’ego et le mental ont horreur de ce mot :-).

Existants dans une société où l’immédiateté du tout tout de suite atteint des summums d’aberration dans quasi tous les secteurs, attisant un florilège d’états psychiques anxiogènes (impatience, frustration, désir…) ralentir devient un acte majeur pour l’élévation de l’Ame et de la VIE en Toi.

Laisser du temps au temps,
Laisser du temps à la VIE de faire son oeuvre…

Comme l’épi de blé prend le temps de murir avant de nourrir les hommes,
Comme le bambou prend le temps de faire ses racines avant de s’élever comme une flèche,

Ne plus rien forcer ni mentalement, ni éguotiquement…

Qu’aujourd’hui, la lenteur soit invitée dans tes pensées et des actions.

Jusqu’au jour où l’élévation de la Terre Sacrée imposera d’elle-même une lenteur infinie.

Oh JOIE !

Share This
X